Le gemsbok est un membre de la prestigieuse famille des hippotraginés. C'est une espèce très proche de l'oryx beisa d'Afrique de l'Est mais le gemsbok est plus imposant et son aire de répartition se limite aux zones arides l'Afrique australe du désert du Namib aux confins du désert du Kalahari.

 

Le gemsbok est un animal grégaire formant des hardes mixtes d'une vingtaine d'individus ou des hardes de femelles et de jeunes. Les mâles sont parfois solitaires. Dans les hardes mixtes, chaque sexe obéit à une hiérarchie stricte mais les mâles dominent les femelles. C'est la femelle dominante qui décide des mouvements de la troupe alors que le mâle dominant formera l'arrière garde. Si il existe d'autres mâles dans le troupeau ils se comporteront de manière soumise.

 

L'oryx grâce à ses adaptations physiologiques est capable de supporter des températures extrêmes jusqu'à 45°C et peut survivre dans des milieux hostiles où l'eau est rare.

 

 

 

 

Longueur: 1,80 -1,75 m

 

Hauteur au garrot: 1,17 -1, 38 m

 

Poids: F= 180-220 kg; M= 180-240 kg

 

Habitat: Zones arides, déserts, semi-déserts, savanes sèches aux savanes arbustives.

 

Nourriture: Herbivore mixte. Il se nourrit d'herbes et feuillage mais également de melons, de racines, de bulbes et de tubercules qui lui permettent de satisfaire partiellement ses besoins en eau quand elle vient à manquer. Il s'abreuve quand l'eau est disponible.

 

Prédateurs: Les lions, les hyènes tachetées et les meutes de lycaons sont les principaux prédateurs des adultes. Les léopard peuvent s'en prendre à l'occasion aux adultes mais préfèrent les subadultes et les jeunes tout comme les guépards. Les gemsboks n'hésiteront pas à se servir de leurs cornes longues de près d'un mètre pour embrocher les prédateurs imprudents. 

 

Meilleurs endroits pour l'observer: La Namibie est certainement le pays où les gemsboks atteignent les plus fortes densités. On les trouve dans le désert du Namib où autour des points d'eau d'Etosha. Les gemsboks sont aussi nombreux dans le Kalahari au Botswana et au nord de l'Afrique du Sud. On le trouve exceptionnellement dans le parc de Hwange au Zimbabwe qui forme l'extrême limite de son aire de répartition.

Top