Injustement boudé par les touristes en raison des troubles politiques qui ont secoué le pays ces dernières années, le Zimbabwe reste pourtant l'une des meilleures destinations d'Afrique pour les safaris. Doté de nombreuses richesses naturelles comme les chutes Victoria, le site de Mana Pools classé au patrimoine mondial de l'UNESCO ou le site de Kariba, le Zimbabwe propose des paysages variés et contrastés.

 

Il est possible d'observer toute la grande faune d'Afrique australe au Zimbabwe. La diversité animale est tout à fait comparable à celle que l'on trouve au Botswana et en Zambie mais les effectifs ont été sévèrement touchés par le braconnage pendant les années noires. Les effectifs se reconstituent peu à peu et il est fort à parier que d'ici quelques années le Zimbabwe aura recouvré toute son attractivité.

 

Il existe plusieurs aires protégées au Zimbabwe, les plus réputées sont le Parc National de Hwange à l'Ouest aux confins des sables du Kalahari, le site de Mana Pools sur les bords du Zambèze, le Parc de Gonarezhou au sud qui fait face à la somptueuse réserve privée de Malilangwe.

 

 

 

 

                                                           Le Parc National de Hwange

 

 

                                                             

 

 

Le parc national de Hwange est situé à l'ouest du Zimbabwe à la frontière avec le Botswana. Hwange fait partie de l'ecosystème du Kalahari et s'intègre dans une zone écologique qui comprend également le nord du parc de Chobe jusqu'au parc national du Kalahari au Botswana. En conséquence les animaux et notamment les éléphants migrent d'un endroit à l'autre.

 

Le parc de Hwange se divise en différentes zones. Le sud du parc alterne entre forêts de mopane et prairies herbeuses. C'est un terrain sableux, aride et sec. Le nord est plus valloné avec de nombreux affleurements rocheux. Aucune rivière ne traverse le parc et les animaux sont obligés de se rendre aux nombreux points d'eau artificiels alimentés par des pompes pour s'abreuver. Ils constituent donc des points statégiques d'observation de la faune en saison sèche. Pendant la saison des pluies, la faune se disperse et devient plus difficile à observer.

 

Hwange pourrait être potentiellement le meilleur parc d'Afrique tant la diversité animale y est impressionnante. En effet, tous les grands prédateurs comme les lions, les léopards, les hyènes tachetées, les lycaons, les chacals sont présents dans la réserve auxquels il faut ajouter l'hyène brune. Pratiquement toutes les plus belles antilopes d'Afrique peuvent être observées et Hwange est l'un des seuls parcs d'Afrique qui offre la possibilité de voir les trois grands hippotraginés (hippotrague noir, hippotrage rouan et gemsbok) dans la même réserve. On trouve également des grands koudous, des élands, des cobes, des impalas, des guibs harnachés. Les éléphants et les buffles sont extrêmement nombreux et on trouve même quelques rhinocéros noirs dans une zone dédiée du parc. Avec de tels atouts on pourrait se demander pourquoi Hwange n'est pas plus coté. Pour répondre à cette question, il faut se pencher sur les facilités d'observation. Si les herbivores et notamment les buffles et les éléphants sont assez faciles à voir, les prédateurs sont en revanche assez difficiles à localiser, lions compris. Cela s'explique en partie par la taille du parc, vaste comme la moitié de la Belgique et par le fait qu'on ne peut s'éloigner des pistes qui ne couvrent qu'une infime partie du parc. Les faibles densités sont aussi la conséquence du braconnage qui n'a pas épargné cette région. En dépit de ce léger inconvénient, Hwange reste l'un des meilleurs parcs animaliers du continent au regard de sa diversité.

 

Avantages:

 

- une diversité animale exceptionnelle

- Présence de tous les grands prédateurs

- Meilleur parc d'Afrique pour observer les hippotragues noirs dont l'observation est pratiquement garantie

- Présence des trois hippotraginés et des grands koudous

 

Inconvénients

 

- Les grands prédateurs sont relativement difficiles à observer y compris les lions

- Densités animales fluctuantes qui peuvent parfois s'avérer faibles

 

 

                                         Facilité d'observation des mammifères

 

Observation pratiquement garantie: Eléphants, buffles, impalas, grands koudous, zèbres, phacochères, autruches, hippotragues noirs, babouins chacma

 

Observation fréquente: hippotragues rouans, lions, chacals à chabraque, guibs harnachés, hippopotames

 

Observation aléatoire: léopards, guépards, lycaons, hyènes tachetées, gemsboks, élands du Cap, cobes défassa

 

Observation exceptionnelle: hyène brune, rhinocéros

 

 

                                                       

                                                             Mana Pools

 

 

                                                       

 

 

Mana Pools situé au bord du Zambèze est l'un des plus beaux parcs du continent. Fermé pendant la saison pluie, le parc accueille d'importantes concentrations animales pendant la saison sèche. Les plus fortes densités se trouvent surtout dans les forêts claires et les plaines inondées qui longent le fleuve. Cette zone est d'ailleurs la plus fréquentée du parc dans la mesure où les pistes sont toutes concentrées le long du Zambèze. En conséquence la réserve donne parfois l'impression d'être surchargée.

 

Cet inconvénient est toutefois à relativiser dans la mesure où les safaris véhiculés ne sont pas la norme à Mana Pools. En effet, l'intérêt du parc réside surtout dans ses safaris en canoe sur le Zambèze et ses safaris à pied. Mana Pools est d'ailleurs le seul parc d'Afrique où les safaris à pied seuls et sans guide sont autorisés (ce que je déconseille vivement).

 

On retrouve à Mana Pools une faune relativement classique. Eléphants, buffles, hippopotames, crocodiles, impalas, cobes onctueux, grands koudous, phacochères, babouins chacma, lions et hyènes tachetées sont très communs. Les léopards sont aussi présents mais plus diffiiciles à observer. Mana Pools est l'un des meilleurs parcs d'Afrique pour observer les lycaons sans que leur observation soit garantie pour autant. Autre particularité de Mana Pools, les élands du Cap y sont très nombreux et s'observent relativement facilement. On peut exceptionnellement y voir des nyalas.

 

Avantages:

 

- La grande beauté du site

- De grandes concentrations d'hippopotames, de crocodiles et d'éléphants

- L'un des meilleurs parcs d'Afrique pour observer les lycaons et les élands du Cap

- Possibilité de parcourir le parc à pied ou à canoe

 

Invonvénients:

 

- La zone qui longe le fleuve est parfois trop encombrée par les véhicules

- Trop peu de pistes pour explorer l'intérieur du parc, toutes les pistes sont concentrées autour du fleuve

- La rareté des guépards

 

 

                                            Facilité d'observation des mammifères

 

 

Observation pratiquement garantie: Eléphants, hippopotames, buffles, élands du Cap, impalas, grands koudous, cobes onctueux, impalas, phacochères, babouins chacma

 

Observation fréquente: lions, hyènes tachetées, lycaons

 

Observation aléatoire: léopards, nyalas

 

Observation exceptionnelle: guépards

Top