L'éléphant d'Afrique, autre membre du Big 5, est le plus gros animal terrestre et certainement l'un des plus intelligents. Ils peuvent vivre jusqu'à l'âge de 60 ans. C'est un animal fascinant à observer du fait de la complexité de sa structure sociale. La société des éléphants est matriarchale. Le groupe, formé d'une dizaine de femelles et des jeunes de la même famille, est mené par l'éléphante la plus agée et la plus expérimentée: la matriarche et ses filles adultes. C'est elle qui décide notamment des déplacements de la troupe. Les connaissances acquises par la matriarche sont absolument vitales pour la troupe notamment en ce qui concerne la localisation des points d'eau. Sa mort a des conséquences dramatiques pour la troupe qui s'en trouvera traumatisée et désorientée pendant plusieurs mois.

 

Les mâles vivent à l'écart de la troupe et ne retrouvent les femelles qu'en période de rut. Ils vivent seuls ou forment des clans de célibataires avec d'autres mâles. Les vieux mâles sont souvent solitaires mais s'associent parfois avec deux autres mâles plus jeunes.  La hiérarchie entre les animaux est stricte et établie en fonction de l'âge et de la taille sauf en période de mutsh. Le mutsh est un terme d'origine indienne qui désigne un état d'excitation affectant les éléphants mâles qui est du à une surproduction de testostérone. Pendant cette période, les éléphants mâles vont chercher à s'accoupler à tout prix avec les femelles et deviennent très agressifs. Ils se battront avec leurs congénères et prendront même l'ascendant sur des individus situés plus haut dans la hiérarchie. On reconnaît les mâles en mutsh par le liquide visqueux qui s'échappe de leurs glandes temporales et par le fait qu'ils urinent fréquemment.

 

Les molaires de l'éléphant s'usent tout au long de sa vie à tel point que lorsqu'il devient vieux il ne peut plus se nourrir que d'herbes et de végétaux faciles à broyer. Au crépuscule de sa vie, il s'isole dans des endroits retirés et riches en végétaux tendres comme les marais pour pouvoir mourrir en paix ce qui est à l'origine des cimetières d'éléphants. Il y aurait beaucoup d'autres choses à dire sur la biologie de l'éléphant mais je crains qu'il ne me soit pas possible de tout aborder ici.

 

 

 

 

Hauteur: 2,5- 3 m

 

Poids: F= 2,5-3,5 t ; M= 4- 6 t

 

Habitat: Les éléphants sont des animaux très adaptables et peuvent vivre aussi bien dans les semi-déserts comme le Kalahari jusqu'à la forêt dense en passant par les savanes. Il existe en forêt équatoriale africaine une autre variété d'éléphant appelée éléphant nain, plus petite mais plus agressive.

 

Nourriture: Les éléphants sont phyllophages mais consomment également des plantes herbacées et d'ecorce. Ils se nourrissent de plus de 100 espèces de végétaux et consomme 5% de leurs poids jusqu’à 300 kg dans une journée. Ils sont en revanche très dépendants de l’eau.

 

Prédateurs: L'éléphant adulte est l'un des rares animaux d'Afrique qui ne connaît aucun prédateur avec le rhinocéros. Les troupes de lions déterminées s'attaquent  de temps en temps aux petits jusqu'aux subadultes. Il n'y a que dans le Savuti au Botswana que les lions s'attaquent très exceptionnellement aux éléphants adultes avec un succès mitigé. En saison sèche aucune autre source de protéines n'est disponible ce qui pousserait les lions à s'attaquer aux géants. Les hyènes tachetées et les léopards s'attaquent parfois aux nouveaux-nés.

 

Meilleurs endroits pour les voir: Les éléphants sont visibles dans la plupart des grandes réserves d'Afrique australe et orientale. Toutefois il existe quelques hauts lieux comme le Savuti et le parc de Chobe au Botswana, le parc d'Amboseli au Kenya, le Selous en Tanzanie, le Kruger en Afrique du Sud et Hwange au Zimbabwe. C'est un animal qui s'oberve facilement et dont la localisation ne présente aucune difficulté.


 

Top