Le gnou est un animal emblématique des grands espaces africains. Tous les ans cet animal entame par millier une grande migration de plusieurs centaines de kilomètres. Le point de départ de la migration se situe dans le cratère du Ngorongoro et le sud du Serengeti en Tanzanie, les gnous passent ensuite à travers le corridor ouest du Serengeti et remontent jusqu'aux plaines du Masai Mara au Kenya avant de revenir à leur point de départ. De nombreux gnous périssent au cours du périple, victimes des prédateurs, de la famine ou lors de la traversée des rivières Grumeti et Mara infestées de crocodiles gigantesques. Les naissances des petits sont synchronisées pour qu'il y ait un maximum de survivants.

 

Contrairement aux apparences, le gnou est une antilope des plaines de la famille des alcélaphinés au même titre que le bubale ou le topi. C'est un animal grégaire et territorial. Pendant la migration plusieurs mâles dominants vont former de petits territoires éphémères qu'ils défendent avec vigueur contre les autres mâles en livrant de farouches combats dans l'espoir de retenir un maximum de femelles de passage. Les gnous sédentaires forment des troupeaux d'une dizaine d'individus composés des femelles et des jeunes surveillés par quelques mâles territoriaux dont les territoires se chevauchent.

 

 

 

 

Longueur: 1,70-2,40 m

 

Hauteur au garrot: 1,15-1,45 m

 

Poids: F= 140-200 kg ; M= 165-250 kg

 

Habitat: Les gnous habitent les savanes herbeuses, les plaines, les savanes arborées et ne sont jamais à moins de 20 km d’un point d’eau.

 

Nourriture: Les gnous se nourrissent de plantes herbacées principalement en particulier l’herbe rase et les jeunes pousses.

 

Prédateurs: Les lions, les hyènes tachetées, les meutes de lycaons, les guépards, les léopards, et les crocodiles s'attaquent tous aux gnous adultes, mais ce sont de loin les lions et les hyènes tachetées qui font le plus de prélèvements dans le cheptel. Les crocodiles lors de la traversée des rivières font également de véritables carnages dans les rangs des gnous. Les léopards et les coalitions de guépards mâles s'attaquent parfois aux adultes mais préfèrent les subadultes et les petits. Les guépards solitaires attrapent les petits mais ne s'attaquent qu'exceptionnellement aux adultes. Les gnous sont des animaux puissants capables de repousser occasionnellement un guépard, une hyène solitaire; ou plus rarement un léopard ou une lionne solitaire mais trouvent généralement leur salut dans la fuite. Ce sont d'ailleurs des antilopes très rapides capables de pointes à 80 km/h.

 

Meilleurs endroits pour l’observer: Les gnous s'observent facilement dans les grandes plaines de l'Afrique de l'Est surtout dans le Masai Mara (Kenya) et le Serengeti/Ngorongoro (Tanzanie) lors de la migration. Les gnous sont également présents dans la plupart des réserves d'Afrique australe mais leurs effectifs sont plus limités, ils s'observent néanmoins fréquemment.

Top