Le guépard est l'animal terrestre le plus rapide du monde avec des pointes à 110 km/h. Autrefois présent sur l'ensemble du continent Africain jusqu'au Moyen-Orient et en Inde, le guépard ne survit que dans les réserves d'Afrique orientale et australe. Il existe des reliquats de population au Sahara et en Afrique de l'Ouest sans que la survie de l'espèce soit assurée dans ces régions à cause du manque de diversité génétique. Il reste également quelques guépards en Iran.

 

Le guépard est souvent confondu avec le léopard alors que ces deux animaux sont très différents. Le guépard est plus haut sur pattes, plus fin, avec une petite tête et des taches pleines. Le léopard est un animal beaucoup plus puissant, trapu, plus court sur pattes, avec une grosse tête équipée de mâchoires puissantes. Par ailleurs ses taches sont en forme d'ocelles. Le léopard a des griffes rétractiles qui lui servent à attraper ses proies alors que le guépards a des griffes semi-rétractiles qui lui servent de crampons quand ils sprintent. Il utilise son ergot pour faire trébucher ses proies.

 

Les moeurs des deux félins diffèrent également. Le léopard est un animal solitaire alors que le guépard est un animal plus sociable. Les mâles, souvent des frères, s'associent en coalition pour conquérir et conserver un territoire le plus longtemps possible. Les femellles contrairement aux mâles sont nomades et errent sur les territoires des mâles qu'elles traversent. Elles ont jusqu'à 5 petits dont 50% meurent avant d'atteindre l'âge adulte du fait de la prédation.

 

 

 

 

Longueur: 1,10-1,50 m

 

Hauteur au garrot: 75 cm

 

Poids: 50 à 65 kg

 

Habitat: Le guépard est présent dans les semi-déserts jusqu'aux savanes arborées et au bush en passant par les savanes herbeuses. Il evite la végétation dense et préfère les espaces dégagés qui favorisent son style de chasse.

 

Nourriture: Les guépard sont spécialisés dans la chasse aux ongulés rapides et sveltes, en particulier les gazelles. Les guépards solitaires chassent en général des proies pesant moins de 60 kg en particulier les antilopes de petite ou moyenne taille : gazelles, impalas, reduncas, lechwes, pukus, damalisques, bubales et les jeunes des grandes antilopes (kudus, hippotragues, oryx, gnous). Les coalitions de guépards mâles ou très exceptionnellement un guépard solitaire s’attaquent parfois à des proies plus grosses comme les gnous adultes, les koudous, les cobes ou encore les zèbres adultes, surtout en période de disette. Les faibles mâchoires du guépard et ses griffes semi-rétractiles et donc usées rendent la capture de ces grosses proies très difficiles d'autant qu'elles risquent de le blesser.

 

Le guépard, comme les autres félins chasse à l'affut, mais la distance à partir de laquelle il lance la poursuite est beaucoup plus grande que pour les autres félins du fait de son extraordinnaire vitesse. Le guépard doit rattraper sa proie avant 300m sous peine de voir sa température interne s'élever dangereusement. Une fois à sa hauteur, il la déséquilibre à l'aide de son ergot et lui saisit la gorge pour l'étouffer lentement. Les mâchoire du guépard ne sont guère puissantes et brisent rarement le cou de sa victime. Il tire ensuite sa victime à couvert pour la soustraire aux lions et aux hyènes qui n'hésiteront pas lui voler sa proie.

 

Prédateurs: Le guépard adulte peut être victimes des lions, des léopards ou plus rarement des hyènes tachetées même si le plus souvent sa vitesse supérieure le met à l’abri de telles attaques. Les meutes de lycaons peuvent voler la proie d'un guépard mais représentent rarement une menace directe. Les crocodiles du Nil de grande taille peuvent également s'en prendre à guépard adulte à proximité des rivières.

Les guépards sont taillés pour le sprint et non pour la lutte comme les autres félins. Il n'a pas la puissance du lion ou du léopard et ne peut prendre le risque de se battre avec ses concurrents au risque de se blesser et de ne plus pouvoir chasser voir d'y laisser la vie. Les femelles font pourtant preuve d'un courage sans borne pour défendre leurs petits. Elles n'hésiteront pas à faire fuir des hyénes ou à faire face à un lion avant de se dérober au dernier moment pour faire diversion et laisser aux petits le temps de fuir.

 

Meilleurs endroits pour l’observer: Les guépards se voient plus fréquement dans les espaces dégagés et les savanes herbeuses d'Afrique de l'Est. Le Masai Mara au Kenya et le Serengeti sont certainement les meilleurs endroits pour l'observer en Afrique. En Afrique Australe, la Namibie possède de bonnes populations, de même que le delta de l'Okavango au Botswana. Les guépards sont vus fréquemment dans la réserve de Phinda en Afrique du Sud. 

Dans le bush et la savane boisée d'Afrique australe, les densités de guépards sont faibles car ce sont des milieux qui ne favorisent pas leur mode de chasse et qui dissimulent leurs ennemis qui s'y trouvent en plus forte densité. Pour ma part, je n'ai pas vu de guépards en Afrique du Sud (Kruger et réserves privées inclus) ni au Botswana (Okavango), ni même au Zimbabwe (Hwange, Mana Pools).

Cependant même dans les parcs où ils étaient naguère faciles à observer, les guépards sont de plus en plus rares.Lors de mon premier voyage au Kenya dans le Masai Mara, je voyais des guépards quotidiennement. 10 ans plus tard dans la même réserve je ne les voyais plus qu'une fois en trois jours. Auparavant, les guépards étaient très communs dans les parcs d'Amboseli et de Nairobi, ce n'est plus le cas. Mon guide au Kenya n'a plus vu de guépards à Amboseli depuis plusieurs années. 

Aujourd'hui j'ai l'impression que les léopards, pourtant très difficiles à observer sont plus faciles à voir que les guépards. Au cours des mes divers voyages en Afrique je n'ai vu que 6 guépards (tous dans le Masai Mara, Serengeti et Ngorongoro) contre 12 léopards (en incluant l'Inde ou les léopards sont pourtant beaucoup plus durs à voir qu'en Afrique). Se trouver en face d'un guépard est donc un privilège rare.

Top