Autrefois répandu dans toute l'Afrique subsaharienne, on ne le trouve plus que dans quelques réserves d'Afrique australe, il est très rare en Afrique de l'est. Le lycaon est aujourd'hui menacé d'extinction du fait des campagnes d'extermination dont il a fait l'objet. Diabolisé, les chasseurs l'ont tué sous prétexte de son efficacité à la chasse qui selon eux menaçait la survie des antilopes oubliant au passage que les lycaons et ses proies se sont cotoyés pendant des centaines d'années. Il fut également persecuté par les éleveurs accusé de s'en prendre au bétail.

 

Les lycaons vivent en meute comptant aujourd'hui entre 5 et une douzaine d'individus pour les plus grandes. Naguère, les meutes pouvaient atteindre la quarantaine de membres. La meute est dirigée par un couple dominant: le mâle et la femelle alpha qui seuls ont le droit d'avoir une portée. Si une femelle de rang inférieur met bas, ses petits seront élevés avec ceux de la femelle dominante. Les portées sont nombreuses pouvant compter jusqu'à une douzaine de chiots mais peu survivent jusqu'à l'âge adulte à cause des prédateurs. Les  lycaons sont nomades mais se sédentarisent lorsque les chiots sont en bas âge. Les petits sont gardés dans un terrier sous la protection d'un adulte. Les lycaons ne sont pas territoriaux à proprement parler mais défendent un domaine vital sur lequel ils errent et qu'ils défendront contre les autres meutes.

 

 

 

 

Longueur: 76-112 cm

 

Hauteur au garrot: 75 cm

 

Poids: 18-36 kg

 

Habitat:  Des savanes herbeuses, plaines, steppes, bush jusqu’au savanes boisées. On peut également les trouver en altitude.

 

Proies: C'est le prédateur le plus efficace d’Afrique, avec 85% de réussite à la chasse. Il chasse toutes les proies des lièvres aux zèbres adultes. Le lycaon se spécialise surtout dans la chasse des antilopes de petite et moyenne taille comme les gazelles de Thompson et de Grant, les impalas, les reduncas, les lechwes, les pukus et les jeunes des plus grosses antilopes. Le fait de chasser en meute donne aux lycaons le pouvoir de s’en prendre également à de bien plus grosses proies comme les gnous, les koudous, les oryx, les cobes et les zèbres adultes. Comme la hyène, le lycaon chasse à cour en forçant sa proie jusqu'à épuisement avant de l'assaillir de morsures aux bas-ventre, à la croupe et aux pattes jusqu'à temps qu'elle succombe. Parfois un lycaon agrippe la proie au museau ou à la lèvre pour l'immobiliser. Faute de griffes rétractiles comme les lions et les léopards ou d'une machoire suffisament puissante pour délivrer une morsure fatale comme les félins, il n'a d'autre choix que de saigner sa proie petit à petit. C'est en partie à cause de sa façon de tuer que le lycaon a acquis une si mauvaise réputation.

 

Si les lycaons emploient les mêmes méthodes que les loups et les hyènes, ils sont beaucoup plus efficaces. En effet, il y a une coordination extrêmement poussée entre les membres de la meute pendant la chasse alors que les hyènes ont un comportement individualiste. Ainsi les lycaons vont se relayer pour poursuivre la proie jusqu'à épuisement, dès qu'un lycaon perd de la vitesse, un autre prend sa place. Ils adoptent une formation en triangle , s'arrangeant pour couper la trajectoire de la proie dès qu'elle fait mine de changer de direction. Lorsque la proie est tuée, les lycaons mangent le plus vite possible, sans se disputer et stockent de la viande dans leur estomac qu'ils régurgiteront pour les petits et l'adulte laisssés au terrier.

 

Prédateurs: Les lions représentent la plus grande menace pour les lycaons et peuvent effectuer de véritables carnages dans leurs rangs. Les lycaons peuvent repousser un ou deux lions qui s'approcheraient trop près de leurs petits mais ne tenteront jamais de défendre une proie contre eux. En dehors des lions, les lycaons se défendent avec succès contre les autres prédateurs grâce à la cohésion de la meute. Le nombre a par ailleurs un effet dissuasif, plus les lycaons seront nombreux au sein de la meute, plus ils seront en mesure de faire face et repousser les autres prédateurs. Les meutes de lycaons arrivent souvent à défendre leurs proies contre les hyènes pourtant plus puissantes, même si ces dernières peuvent parfois prendre le dessus si elles sont supérieures en nombre. La rivalité entre les deux espèces est importante. Les meutes de lycaons font passer de mauvais moments aux hyènes solitaires qui s'approchent trop près de leurs petits, en les encerclant et les assaillant de morsures.  Les léopards peuvent tuer et dévorer un lycaon solitaire mais évitent les meutes qui ont l'avantage du nombre. Les guépards ne représentent aucun danger pour les lycaons même si un guépard est individuellement plus puissant. Les crocodiles représentent une menace près des cours d'eau.

 

Meilleurs endroits pour les observer: Les lycaons sont très difficiles à observer dans la nature, bien plus encore que le léopard. Plusieurs facteurs expliquent cet état de fait: la raréfaction du prédateur, ses moeurs nomades qui le rendent difficiles à localiser et la faible densité de l'animal. En effet les meutes de lycaons sont plus petites que par le passé, en conséquence ils ne sont plus de taille à se défendre contre les lions et les hyènes présents en plus grande densité dans les zones protégées, en conséquence les lycaons gardent profil bas et finissent par s'exiler en dehors des réserves où ils finissent par périr sous la pression humaine. La même chose se passe pour le guépard.

 

Globalement l'Afrique australe offre de bien meilleures possibilités d'observation que l'Afrique de l'Est où il était jadis si commun. La réserve de Mana Pools au Zimbabwe est réputée comme la meileure réserve d'Afrique pour observer les lycaons. La réserve de Moremi au Botswana, le parc de Kruger en Afrique du Sud, le parc de Hwange au Zimbabwe et dans une moindre mesure South Luangwa en Zambie offrent également de bonnes perspectives de l'observer. En Afrique de l'Est, la meilleure réserve est le Selous en Tanzanie, suivie de Mikumi et de Ruaha. Il est intéressant de noter que ces parcs font la transition entre les parcs d'Afrique de l'Est et ceux d'Afrique australe avec lesquels ils partagent de nombreuses similitudes. Le lycaon peut s'observer de manière très épisodique au Serengeti en Tanzanie, dans le Masai Mara au Kenya et de manière tout à fait exceptionnel à Samburu (Kenya) mais il ne faut pas compter dessus.

Top