Il existe deux espèces de rhinocéros en Afrique: le rhinocéros noir et le rhinocéros blanc. En réalité ces deux espèces se distinguent plus par leurs moeurs et leurs morphologies que par la couleur de leurs robes. En effet les deux rhinos sont sensiblement de la même couleur: grisâtre à noirâtre. Le rhinocéros noir possède une bouche allongée avec une lèvre supérieure préhensile adaptée à son régime alimentaire phyllophage. Le rhinocéros blanc est plus gros et possède une bouche rectangulaire et plate adaptée à son régime herbivore.

 

Le rhinocéros noir est un animal solitaire et les deux sexes sont territoriaux. Les territoires des individus se chevauchent et les relations entre voisins sont plutôt paisibles lorsqu'ils se rencontrent au point d'eau. Le mâle dominant peut également tolérer un deuxième mâle dit "satellite" qui lui sera soumis. Les mâles engageront toutefois le combat lorsqu'une femelle est en chaleur. Les comportements territoriaux cessent lorsque la densité de rhinocéros est élevée comme dans le cratère du Ngorongoro. A la puberté, le jeune rhinocéros quitte son territoire natal pour s'installer sur un autre sur lequel il restera jusqu'à sa mort.

 

 

 

 

Longueur: 2,90-3,75 m

 

Hauteur au garrot: 1,37- 1,80 m

 

Poids: 700-1 400 kg

 

Habitat: Bush, fourrés, savanes arborées et boisées.

 

Nourriture: Phyllophage, le rhinocéros se nourrit de plus de 200 espèces de plantes diférentes, principalement des légumineuses et des arbustes.

 

Prédateurs: Aucun prédateur pour les adultes. On connaît un seul cas d'attaque réussie d'une troupe de lions sur un rhinocéros adulte. Les lions et les hyènes tachetées en bande s’en prennent parfois aux petits.

 

Meilleurs endroits pour l’observer: Le rhinocéros noir est victime du braconnage à cause de sa corne qui est utilisée dans la pharmacopée chinoise pour de supposées vertus aphrodisiaques. Les effectifs de l'animal ont chuté dangereusement à tel point qu'il n'est plus présent dans certains pays comme en Zambie. Au Botswana, il n'y a guère qu'à Chief Island à Moremi où il existe encore une petite population de rhinocéros noir. En Afrique australe, la réserve de Mana Pools au Zimbabwe et surtout la réserve de Hluhluwe-Umfolozi sont les meilleurs parcs pour l'observer.

 

En Afrique de l'est, il existe quelques sanctuaires, en particulier le cratère du Ngorongoro en Tanzanie qui possède les densités les plus élevées, et le parc de Nairobi au Kenya. Le parc de Nakuru possède quelques specimens, mais ils ne sont pas toujours faciles à voir. Il y a quelques rhinocéros dans la réserve du Masai Mara au Kenya et dans le Serengeti en Tanzanie mais ils sont très rares et très difficiles à localiser du fait de l'immensité de cet écosystème.

Top